L’AGENCE ELEM NT RÉALISE LA CAMPAGNE GRAPHIQUE DES VIBRATIONS URBAINES

L’Agence de communication ELEM NT est heureuse d’avoir été sélectionnée pour la réalisation de la communication des VIBRATIONS URBAINES 2017 !

affiche generique texte noir

Deux lettres : V et U pour Vibrations Urbaines. VU est un festival qui fête ses 20 ans d’existence et est organisé par la ville de Pessac. Ces vibrations se déroulent cette année du 31 octobre au 5 novembre et attendent plus de 20 000 visiteurs !

La programmation pluridisciplinaire du VU est riche et pointue. Ces cultures urbaines sont d’ailleurs attendues par de nombreux riders et festivaliers qui savent que VU, de par son aura internationale, se réinvente chaque année.

On y assiste à des compétitions internationales de skate pro et amateurs, de BMX, à des battles internationaux de breakdance, à des animations de street soccer, de street jam, des tournois multimédia, des ateliers break, skate, roller. Côté musique, le VU n’est pas en reste et propose de nombreuses scènes : concerts de dub, rap, électro, reggae.

Pour célébrer cette vingtième édition, le festival VU a voulu mettre le graffiti à l’honneur en souhaitant faire évoluer cette discipline artistique vers l’abstraction et pas nécessairement vers ce que l’on connaît déjà du graffiti urbain. La ville a souhaité un visuel qui puisse stimuler l’imagination et l’émotion chez le public, tout en gardant les codes esthétiques et pointus qu’attend leur public d’initiés.

PRESSE A4

L’agence de communication ELEM NT vient de réaliser une création graphique qui se regarde sur plusieurs niveaux.

Le premier niveau de lecture laisse percevoir la forme d’un cerveau qui nous évoque la culture (cultures urbaines).

Le second niveau nous laisse voir que ce même cerveau est entièrement dessiné de lignes, de destinations, de correspondances, comme celles du métro. L’évocation graphique de ce faux plan de métro nous rappelle que ce même New York city subway servait aux jeunes graffeurs comme support idéal pour permettre à leur art de voyager, d’être vu plusieurs milliers de fois par jour. À l’intérieur de ces lignes, on découvre un graffiti qui semble couler, un graffiti encore frais.

Vibrations urbaines

Le troisième niveau de lecture, en y regardant bien, se niche dans le nom des stations elles-mêmes ! Chaque arrêt est un mot, un dialecte, un vocabulaire précis emprunté aux univers de la musique, de la danse, du street art, aux sports de glisse, à l’art de la rue.

Slackline, futsal, beatmaking, foot freestyle, trot, bmx flat, b-boys, six step, blaze, tricks, 360°, fackie, front flip, bunny up, wall ride, toprock, goofy, pixel art, nu soul, writers, etc…

Chaque mot gravite sur différentes lignes qui mènent à 5 zones où les activités sont programmées.

vibrations urbaines 2017

L’idée était de faire quelque chose de véritablement différent de tout ce qui avait été réalisé les saisons précédentes. Beaucoup des visuels des Vibrations Urbaines ont été de belles expressions artistiques à côté desquelles il nous fallait répondre par un projet ambitieux, pleinement en cohérence avec notre XXIe siècle. L’idée était aussi d’initier un public moins averti, des familles, un jeune public, qui n’ont pas forcément connaissance des codes de ce milieu-là en leur offrant une création didactique.

DIGITAL vibrations urbaines

Si vous souhaitez assister au concert de BROKEN BACK, prenez la ligne Boardslides, descendez à la station Rock, puis prenez la ligne B-boys et descendez salle Bellegrave 😉

Sauvons l’humanité des réalisations moyennes.

Stephan Pluchet / Directeur associé Agence de communication Elem nt

Si vous souhaitez être accompagnés dans vos démarches de communication physiques et digitales, n’hésitez pas à nous contacter. element@agenceelement.com