ELEM NT EN MODE MASTER CLASS

Depuis le début de l’année 2018, l’Agence de communication à bordeaux Elem nt, enseigne des Master Class au sein de l’école SUP IMAGE basée au sein du Darwin Ecosystème, à des élèves de 3ème année.

3 jours d’immersion complète dans un territoire, celui des marques  » !

IMG_2679

Tout a commencé un matin, à 08h30, par la présentation d’un sac transparent dans lequel chaque étudiant choisissait au hasard une petite boîte métallique d’à peine 5 centimètres de diamètre. Toutes les boites étaient semblables, rien ne permettait d’en privilégier une plus que l’autre.

Durant les quatre premières heures, cette boîte devait restée fermée. Personne ne savait ce qu’elle contenait, ce que nous allions faire avec et comment une aussi petite chose pourrait bien nous occuper les 2 jours et demi restants…

LE TERRITOIRE DE MARQUE

Vaste sujet, que chez ELEM NT nous connaissons bien puisque tous nos clients sont des marques, des entreprises, qui souhaitent posséder une véritable image de marque.

Une image de marque qui fera qu’on ne la confonde pas avec une autre, une image de marque qui s’auto-suffit en se promenant autour de vous l’air de rien cherchant à nouer un contact de séduction, une image de marque envoyée aux quatre coins du monde, vue par des centaines de milliers de personnes, qui fait son job sans jamais se coucher, sans jamais prendre de week end, de congés, congés maternité, une image de marque capable sans rien dire du meilleur des discours, oui mais voilà…

…une image de marque ne se télécharge pas quelque part sur internet, elle s’étudie, elle se construit, elle se pense, elle s’imagine !

Voilà ce qui a occupé ces troisièmes années durant quatre heures, le TM c’est quoi ? ça sert à quoi ? qui fait ça ? Combien ça coûte ? Qu’est-ce qu’il y a dedans exactement ? Qui en a véritablement besoin ? Pourquoi territoire, combien de temps met-on a trouver un bon territoire de marque ? etc…

boite de visite 2

Puis, au bout de quatre heures, tout le monde a eu le droit d’ouvrir sa petite boîte métallique !

A l’intérieur ? un sujet !

En fait, parmi toutes les boîtes, il y avait 3 sortes de sujets. Un sujet qui, à la première lecture, lorsque l’on tombe dessus, on se dit, Houah trop cool !

Un second sujet plutôt neutre, pour lequel on n’en pense trop rien, on reste dubitatif…

Et enfin un troisième sujet, sur lequel, lorsque l’on tombe dessus, on on se dit, merde, fait chier !

Il a été demandé aux élèves de troisième année de SUP IMAGE de réaliser un concept de communication visible, impactant, créatif, graphique, soit pour :

un sujet vraiment cool :

  • Une marque de bonbons

, un sujet neutre :

  • L’office du tourisme du Maroc

et un sujet pas cool du tout :

  • un nettoyant de machine à laver la vaisselle

 

ophelie1

(projet d’Ophélie)

Ce qui est intéressant, c’est que ce n’est pas forcément le sujet, qui, comme ça, à première vue, paraît le plus simple à aborder, qui sera celui pour lequel on aura immédiatement des tonnes d’idées.

Le troisième sujet peut se révéler plus créatif. Evidemment on ne peut pas faire ce que l’on veut avec, mais toutes ces contraintes dues au produit lui-même ou à l’utilisation que l’on en fait sont autant de barrières qui nous séparent aussi de ce champs d’expression immensément grand dans lequel il est si facile de se perdre, de s’éloigner du propos, du sujet.

Lucie03

(Projet de Lucie)

Jordanmockup

(Projet de Jordan)

sarah2

(projet de Sarah)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s