Depuis le début de l’année 2018, l’Agence de communication à bordeaux Elem nt, enseigne des Master Class au sein de l’école SUP IMAGE basée au sein du Darwin Ecosystème, à des élèves de 3ème année.

3 jours d’immersion complète dans un territoire, celui des marques  » !

IMG_2679

Tout a commencé un matin, à 08h30, par la présentation d’un sac transparent dans lequel chaque étudiant choisissait au hasard une petite boîte métallique d’à peine 5 centimètres de diamètre. Toutes les boites étaient semblables, rien ne permettait d’en privilégier une plus que l’autre.

Durant les quatre premières heures, cette boîte devait restée fermée. Personne ne savait ce qu’elle contenait, ce que nous allions faire avec et comment une aussi petite chose pourrait bien nous occuper les 2 jours et demi restants…

LE TERRITOIRE DE MARQUE

Vaste sujet, que chez ELEM NT nous connaissons bien puisque tous nos clients sont des marques, des entreprises, qui souhaitent posséder une véritable image de marque.

Une image de marque qui fera qu’on ne la confonde pas avec une autre, une image de marque qui s’auto-suffit en se promenant autour de vous l’air de rien cherchant à nouer un contact de séduction, une image de marque envoyée aux quatre coins du monde, vue par des centaines de milliers de personnes, qui fait son job sans jamais se coucher, sans jamais prendre de week end, de congés, congés maternité, une image de marque capable sans rien dire du meilleur des discours, oui mais voilà…

…une image de marque ne se télécharge pas quelque part sur internet, elle s’étudie, elle se construit, elle se pense, elle s’imagine !

Voilà ce qui a occupé ces troisièmes années durant quatre heures, le TM c’est quoi ? ça sert à quoi ? qui fait ça ? Combien ça coûte ? Qu’est-ce qu’il y a dedans exactement ? Qui en a véritablement besoin ? Pourquoi territoire, combien de temps met-on a trouver un bon territoire de marque ? etc…

boite de visite 2

Puis, au bout de quatre heures, tout le monde a eu le droit d’ouvrir sa petite boîte métallique !

A l’intérieur ? un sujet !

En fait, parmi toutes les boîtes, il y avait 3 sortes de sujets. Un sujet qui, à la première lecture, lorsque l’on tombe dessus, on se dit, Houah trop cool !

Un second sujet plutôt neutre, pour lequel on n’en pense trop rien, on reste dubitatif…

Et enfin un troisième sujet, sur lequel, lorsque l’on tombe dessus, on on se dit, merde, fait chier !

Il a été demandé aux élèves de troisième année de SUP IMAGE de réaliser un concept de communication visible, impactant, créatif, graphique, soit pour :

un sujet vraiment cool :

  • Une marque de bonbons

, un sujet neutre :

  • L’office du tourisme du Maroc

et un sujet pas cool du tout :

  • un nettoyant de machine à laver la vaisselle

 

ophelie1

(projet d’Ophélie)

Ce qui est intéressant, c’est que ce n’est pas forcément le sujet, qui, comme ça, à première vue, paraît le plus simple à aborder, qui sera celui pour lequel on aura immédiatement des tonnes d’idées.

Le troisième sujet peut se révéler plus créatif. Evidemment on ne peut pas faire ce que l’on veut avec, mais toutes ces contraintes dues au produit lui-même ou à l’utilisation que l’on en fait sont autant de barrières qui nous séparent aussi de ce champs d’expression immensément grand dans lequel il est si facile de se perdre, de s’éloigner du propos, du sujet.

Lucie03

(Projet de Lucie)

Jordanmockup

(Projet de Jordan)

sarah2

(projet de Sarah)

Les marques streetwear de prêt à porter DEPENDS & ONYOU, ont contacté l’agence de communication à Bordeaux, ELEM NT, afin que nous les aidions à résoudre leurs problématiques autour de leur territoire de marque.

1-4 DE COUV

Depuis quatre années et le lancement de ces deux marques, Depends et Onyou n’ont cessé de changer leur image de marque, ce qui a eu comme incidence de noyer leur visibilité, d’affaiblir la perception du grand public à leur égard et donc d’atténuer leur notoriété.

Il est beaucoup plus compliqué qu’on ne le pense, quand on est une marque, de garder le cap, de s’en tenir durablement au territoire qui a été créé, de ne pas prêter attention aux trop nombreuses sollicitations de l’interne, de l’extérieur aussi sur l’intrusion de nouvelles idées, de remises en questions permanentes.

« Il est aussi très compliqué pour une marque de comprendre que la communication qu’elle déploie chaque jour, ne lui appartient plus »

Il est aussi très compliqué pour une marque de comprendre que la communication qu’elle déploie chaque jour ne lui appartient plus, dès lors qu’elle est rendue visible ! C’est exactement ce qui arrive à un roman lors de sa parution, il n’appartient plus à son auteur, ni-même à la maison d’édition, mais au public. Une marque n’est pas sa propre cible ! La seule personne pour qui le territoire d’une marque à un intérêt est le consommateur final, et il faut du temps pour que le grand public, comprenne, retienne et fasse sien le territoire d’une marque et finisse par la suivre et devenir un client régulier lorsque les nouvelles collections sortent.

agence elem nt 1

Le consommateur final a besoin qu’une certaine régularité perdure dans la façon dont sa marque est amenée à communiquer auprès de lui. La façon dont la marque s’est présentée la première fois à lui, en créant un émoi. Plus tard, une séduction s’est opérée entre elle et lui.

agence elem nt 2

« C’est exactement la même relation implicite qui existe entre deux êtres humains. »

Dans la vie, si vous avez été séduit par une fille, blonde, aux cheveux longs, habillée souvent en robe, portant des bijoux et des petites chaussures à talon et ayant une certaine éducation et que, du jour au lendemain, vous vous apercevez, qu’elle s’est teint les cheveux en roux, coupé les cheveux très court, ne s’habille plus qu’en jean, porte des bracelets phosphorescents, des Nike aux pieds et, en ayant perdu une partie de la délicatesse qui la caractérisait, il n’est pas certain, d’abord, que vous la reconnaissiez, et que vous continuiez à l’aimer.

agence elem nt 3

Pour une marque c’est exactement la même chose !

Ce que l’on appelle précisément le territoire d’une marque, c’est la façon dont celle-ci va se présenter à vous durablement. Evidement que d’une année sur l’autre, sa communication peut évoluer, suivre l’air du temps exactement de la même façon que votre bien aimée apparaîtra dans une nouvelle robe, mais même avec ce changement, le fil conducteur perdurera.

La première approche entreprise par l’agence de marque ELEM NT, a consisté à mettre sur la table la totalité de ce qui avait été produit par les deux marques depuis le début, et de laisser la direction, le directeur artistique et le service communication de la marque, nous raconter l’histoire qu’il ont souhaité construire au fil du temps. Qu’est ce qui les a fait changer à chaque début de saison du tout au tout ? Dans lequel de tous ces territoires  initiés se sentent-ils au final plus à l’aise et plus en conformité avec ce qu’ils sont, ce qu’ils souhaitent être ?.

« Faire en sorte que les marques cessent de se disperser »

Dans le cas de Depends & Onyou, la demande n’était pas de forcément repartir à zéro, mais de faire en sorte que les marques cessent de se disperser en demandant à notre agence de devenir garant des décisions à venir. Pour se faire, nous avons isolé de tout ce qui avait été initié ce qui nous semblait important à garder, d’interroger ce qui demandait à être encore révélé, nous avons aussi isolé ce qui semblait nuisible et puis… nous avons dû faire un choix !

Impression

A cette occasion, l’identité visuelle des logotypes des deux marques qui étaient trop différentes l’une de l’autre, a été revue pour se fondre dans un seul bloc marque commun.

Etant donné qu’en matière de communication, DEPENDS et ONYOU allaient utiliser le même territoire visuel, il était normal de créer un rapprochement graphique de l’un et l’autre de ces deux logos.

D

Au final, l’une et l’autre des deux marques s’éclairent en orange quand on parle d’elles. Ce bloc marque s’articule sur une phrase qui était déjà existante mais peu utilisée «ALL DEPENDS ON YOU» où, si on regarde bien, l’évocation du nom des deux marques apparaît dans la construction de l’accroche.

O

Dans un second temps, pour l’agence Elem nt, ce qui était important de rectifier, c’était qu’un seul et même concept soit construit, soit rendu apparent et non plusieurs qui s’entremêlent, qui se chevauchent comme c’est souvent le cas.

Si l’évocation du nom des deux marques ne nous a pas permis de créer un concept autour d’elle car chacune d’elle évoquait quelque chose de très différent : Onyou (sur toi) et Depends (dépendre de), alors un autre élément porteur de sens devrait le faire et permettre que tout ce qui serait créé visuellement, posé et placé dans le territoire de marque, converge vers lui.

L’approche pour constituer le nouveau territoire de marque de DEPENDS et ONYOU, a consisté à illustrer visuellement cette phrase. ALL DEPENDS ON YOU. Tout dépend de toi, tout repose sur toi ! C’est précisément cette phrase qui est devenue l’élément porteur sur lequel tout le territoire de marque c’est construit !

1-4 DE COUV

Le concept de communication que nous avons élaboré a consisté à mettre en scène une femme et un homme dans des univers très imposants et très vastes, le regard ailleurs…

Chaque saison découvrirait un nouveau paysage, un autre panorama…

Le seul véritable point de vérité dans l’image qui intéresse la marque n’est pas l’immensité et la beauté des paysages où sont ces deux personnes, mais bien leur regard, ces 0,2% de vérité sur les 100% que constitue le visuel.

agence elem nt 7

Ces deux personnes sont là, physiquement, et en même temps elles ne le sont pas ! Elles sont ailleurs, dans leurs propres pensées, oubliant la réalité extérieure pour entrer dans une réalité intérieure à laquelle nous n’avons pas accès.

A cet effet, l’agence de communication ELEM NT, a réalisé avec la marque, un book image à destination du grand public. Ce book image n’a pas pour vocation à présenter les thèmes des deux collections, mais à installer un univers singulier qui met en scène ce nouveau territoire de marque.

agence elem nt 10

40 pages invitent à être feuilletées par les lecteurs, un peu comme un roman graphique sans bulle, sans textes, ou, un peu comme on regarderait un clip ou un film.

Une fois la couverture passée, on fait face à une photographie sur une première double page qui ne nous permet pas d’évaluer l’échelle de ce que l’on voit ! Est-ce une vue de très très près ou, est-ce une vue de très très loin ?

agence de communication elem nt book 1

Une fois cette double passée, nous avons notre réponse, nous survolons à plus de 300 m de hauteur un panorama où se trouve posé sur un ponton en béton un être humain faisant à peine 5 millimètres. La double page qui suit, nous montre ce même panorama, cette même personne qui n’a pas bougé, mais il semble que nous nous soyons rapprochés de plusieurs dizaines de mètres.

agence de communication elem nt book 2

Chacune des ces 19 doubles pages panoramiques se regardent sans heurt, donnant même l’impression qu’elles s’ouvrent d’elles-mêmes sans que nous y soyons pour quelque chose… Au fur et à mesure que nous traversons ce book image coll. spring/summer 2018, nous nous rapprochons de cette jeune femme, seule, au milieu de cette étendue d’eau à marée montante.

agence de communication elem nt book 4

Un storytelling visuel mais pas seulement, un storytelling graphique aussi, puisque le bloc marque ALL DEPENDS ON YOU en bas à droite de la page se construit lui aussi, au fur et à mesure de notre progression dans l’image.

agence de communication elem nt book 6

A la fin, alors que nous nous sommes lentement rapprochés d’elle, nous faisons face à son regard, la seule chose qui finalement dans toute cette histoire a de l’importance. Le seul espace de vérité de ces 40 pages, est ce regard !

agence de communication elem nt book 8

Ce regard posé quelque part, qui ne concerne qu’elle et où nous n’avons pas accès. Elle est la, physiquement là, et en même temps… elle est ailleurs…

agence de communication elem nt book 9

A travers ce bloc marque ALL DEPENDS ON YOU / TOUT DEPEND DE TOI, la marque invite les gens qui la portent à prendre conscience finalement, que nous avons chacun notre destin entre nos mains, ce n’est pas parce que nous ne sommes presque rien au milieu de cet espace gigantesque, que celui-ci a une quelconque suprématie sur nous.

Finalement, peu importe ce que l’on porte sur soi, tout cela est presque anecdotique, la marque n’est pas là pour dire que ses vêtements sont meilleurs que d’autres, ni que l’on passera une bien meilleure journée habillé avec. La marque porte une attention très particulière dans le parti-pris de ses collections, de ses matières, de ses lignes tendances évidemment, mais le propos qu’elle porte, le propos qui pour elle fait sens, c’est de nous rappeler que nous avons notre destin entre nos mains, et elle nous invite à en faire quelque chose de singulier !

On pourrait presque appeler cela du BRAND ACTIVISM !

A l’arrivée, ce nouveau territoire de marque est rendu possible par l’association finalement de peu de choses : la photographie d’un vaste territoire, quelqu’un visiblement le regard ailleurs, un bloc marque accroche porteur de sens, un territoire colorimétrique particulier et c’est à peu prêt tout…

agence elem nt 8

En terme d’outils, l’agence de communication ELEM NT a réalisé un brandbook (un livre de marque) qui pose les lignes directrices du territoire de marque, et qui montre comment et pourquoi il a été construit.

agence elem nt 9

A destination des professionnels, l’agence a réalisé pour la marque, un lookbook de sa collection spring/summer 2018, où une grande partie de la collection a été shootée dans ce même endroit, alors que la marée montait progressivement, changeant l’aspect du paysage et de la lumière.

agence de communication elem nt LOOKBOOKS17

Le photo-shooting s’est déroulé avec l’équipe habituelle de la marque; le stylisme a été confié à Forthecommons, le make up à Cline make-up, la photographie à LuckyStudio, le mannequinat à Mother Agency et le territoire de marque à notre agence de marque ELE M NT.

agence de communication Elem nt book pro 3

 

Notre agence sera présente du 19 au 22 janvier au salon parisien du WHO’S NEXT à Paris parmi les 600 marques françaises et internationales de prêt-à-porter, acheteurs, journalistes, trendsetters qui font les tendances pendant ces 4 jours de rencontres, de conférences, d’animations et de festivités.

N’hésitez pas à nous contacter si vous représentez une marque et souhaitez être accompagnés dans l’évolution ou la remise en question de votre communication.

 

Sauvons l’humanité des réalisations moyennes.

Stephan Pluchet / Directeur associé AGENCE DE COMMUNICATION ELEM NT

Si vous souhaitez être accompagnés dans vos démarches de communication, physiques et digitales, n’hésitez pas à nous contacter. contact@agenceelement.com ou au 0660279167.

L’agence de Relations Presse 24 PRESSE a demandé à l’Agence de communication à Bordeaux ELEM NT, de réfléchir, dans ces temps bien sages, à un parti-pris conceptuel en marge de ce qui est attendu.

Concept de communication de l'agence ELEM NT pour l'Agence de relation Presse, 24 Presse


 » Entre le moment ou Jean-Marc ferme la porte de chez lui, et celui où il appuie sur le chiffre 6 du bouton d’ascenseur depuis le hall de son entreprise, il s’est passé 24 minutes. « 

 

D’ordinaire, une marque nous demande de coller au plus près de son expertise pour élever son projet de communication. L’idée étant, qu’à travers une succession de codes visuels non  frontaux, le projet de communication ramène inéluctablement et assez vite au propos de ce qui doit être vendu.

Ici, l’approche, disons…prend son temps, quitte à nous perdre, quitte à ce que l’on ne relie pas aisément le message publicitaire à l’expertise elle-même, quitte à ce que l’on ne le relie pas du tout et cela tombe plutôt bien, ce n’est pas ce que l’agence 24 PRESSE attend.

Concept de communication de l'agence ELEM NT pour l'Agence de relation Presse, 24 Presse


« Derrière cette porte, un livreur de pizza de 19 ans vient de sonner et attend que Michel l’occupant de l’appartement lui ouvre, une fois parti, ce jeune avec son casque de moto sur les yeux, aura parlé moins de 24 secondes à celui à qui il tend cette pizza Nevada avec supplément fromage. »

 

L’agence 24 PRESSE ne souhaite qu’une seule chose, que l’on puisse s’interroger et que l’on puisse simplement être interpelé et peu importe si le concept de communication n’illustre pas du premier coup d’oeil leur métier.

Projet de communication de l'agence ELEM NT pour l'Agence de relation Presse, 24 Presse


 » 24 ans, c’est l’âge que donne Pierre à cette fille assise en face de lui avec ce bonnet jaune sur lequel est brodé NO, vernis orange écaillé, regardant à l’extérieur du compartiment, rétro-éclairé par moment par le reflet de son propre visage… « 

 

Car finalement, la baseline initiale de 24 PRESSE se suffit à elle-même :   » Vous avez l’info, nous avons le média  » et finalement que tout ce qu’il y a autour est à prendre au second degré, car ici, véritablement, la seule et véritable promesse de communication est cette accroche et rien d’autre.

Projet de communication de l'agence ELEM NT pour l'Agence de relation Presse, 24 Presse


« derrière cette fenêtre, à cet étage, dans cet immeuble-là, une femme teste toute la journée l’usure programmée de 24 objets de notre quotidien « 

 

Le concept/

Une succession de photographies de la vie de tous les jours, fait le socle de la campagne de communication de 24 Presse. Pour l’occasion l’Agence ELEM NT n’a pas réalisé une seule plaquette de communication mais plusieurs identiques avec une photographie d’appel différente. On y voit une jeune femme avec un bonnet jaune dans le compartiment d’un métro, on y voit une succession de fenêtres d’un immeuble vertigineux, on y voit quatre portes d’ascenseurs, ou encore l’entrée d’un appartement spacieux ou une jeune fille sur le quai d’une gare consultant une carte routière.

 

Qu’est-ce qui relie alors tous ces instants photographiques les uns avec les autres ?

Ce qui les relie tous est l’histoire, l’anecdote. Dans chacune de ces photographies il y a quelques chose qui peut être raconté. Et d’une certaine façon, c’est précisément ici que le concept rejoint l’expertise de l’agence de relation presse 24 PRESSE. Cette agence a pour vocation de porter à la connaissance de ses relations journalistiques l’histoire de ses clients, l’existence d’un nouveau produit, le savoir-faire d’une entreprise, l’approche d’un évènement, etc…

Tous les jours autour de nous, des histoires naissent, des évènements ont lieu ici ou là, des solutions professionnelles existent, s’inventent, et tout cela doit un jour parvenir à ce que l’on en prenne connaissance. Le concept qu’a mis en place l’agence de communication ELEM NT s’intéresse précisément à ce moment-là.

Concept de communication de l'agence ELEM NT pour l'Agence de relation Presse, 24 Presse

24

Comme toute idée démarre bien souvent par une contrainte, l’agence ELEM NT a décidé de ne prendre de l’existant de 24 PRESSE que son chiffre, 24 !

Toutes ces mini-histoires ou anecdotes utilisent le chiffre 24, c’est en quelque sorte, une façon de relier le monde à 24 Presse .

Chaque jour nous sommes traversés par d’innombrables infos plus ou moins signifiantes, on y prête ou pas attention, mais tout ce qui se produit chaque seconde devant, autour et avec nous, n’est ni plus ni moins que le matériau brut de l’information…

 

Sauvons l’humanité des réalisations moyennes.

Stephan Pluchet/ Directeur associé Agence » de communication ELEM NT

Si vous souhaitez être accompagnés dans vos démarches de communication, physiques et digitales, n’hésitez pas à nous contacter. contact@agenceelement.com

La marque Appro Auto spécialiste du négoce automobile, a souhaité s’en remettre à l’expertise de l’agence de communication à Bordeaux Elem nt, afin de l’aider à repositionner sa marque en déficit d’image sur un marché fortement concurrentiel et en constante mutation.

La problématique à laquelle était confronté Appro Auto, était que son territoire de marque était noyé au milieu des territoires d’autres marques, eux-mêmes noyés de la même façon, chacun s’évertuant à faire ce que faisait son voisin…

Campagne presse APPRO AUTO réalisée par l'agence de marque ELEM NT

Notre première mission a été de réaliser pour Appro Auto un ADN de marque afin de faire apparaître les véritables singularités de son expertise autres que celles que l’on connaît déjà et qui ne nous apprennent plus grand chose, «Négociant». A avoir enfermé depuis longtemps dans un seul mot les véritables atouts de son expertise, empêche une marque de clarifier sa véritable contribution dans son propre secteur métier.

Territoire graphique et identité visuelle de APPRO AUTO réalisés par l'agence de marque ELEM NT

La recherche ADN a révélé qu’au-delà d’acheter et de revendre des véhicules automobiles, Appro Auto avait une contribution bien plus honorable et gratifiante pour le secteur automobile, en permettant d’oxygéner le marché !

C’est sur la base de cette réponse que notre agence à ensuite construit un territoire de marque singulier. Il n’était pas nécessaire d’utiliser comme tout le monde les mêmes ingrédients visuels, comme une voiture flambant neuve qui roule sur une route tranquille avec à son bord des passagers heureux et apaisés !

Univers de marque APPRO AUTO réalisé par l'agence de marque ELEM NT

L’agence Elem nt à choisi d’illustrer le territoire graphique de la marque par de la data visualisation. Cette illustration que nous appelons une respiration, symbolise le tracé vers les villes du monde où la marque achète ses véhicules (en jaune), et le tracé vers les villes françaises où la marque revend ses véhicules (en orange).

A cet effet, pour l’habillage du nouveau site internet de la marque, Elem nt a animé en motion design cette respiration.

Territoire de marque de la marque APPRO AUTO créé par l'agence de marque ELEM NT.

De leur côté, la totalité des argumentaires ont été enfermés dans une petite boîte bleue coulissante afin d’en finir avec l’usage du sempiternel format A4. 😉

nouvelle communication APPRO AUTO réalisée par l'agence de marque ELEM NT


 

nouvelle communication APPRO AUTO réalisée par l'agence de marque bordelaise ELEM NT

 boites appro auto

Sauvons l’humanité des réalisations moyennes.

STEPHAN PLUCHET / DIRECTEUR ASSOCIÉ AGENCE DE COMMUNICATION ELEM NT

Si vous souhaitez être accompagnés dans vos démarches de communication, physiques et digitales, n’hésitez pas à nous contacter. contact@agenceelement.com

L’Agence de communication ELEM NT est heureuse d’avoir été sélectionnée pour la réalisation de la communication des VIBRATIONS URBAINES 2017 !

affiche generique texte noir

Deux lettres : V et U pour Vibrations Urbaines. VU est un festival qui fête ses 20 ans d’existence et est organisé par la ville de Pessac. Ces vibrations se déroulent cette année du 31 octobre au 5 novembre et attendent plus de 20 000 visiteurs !

La programmation pluridisciplinaire du VU est riche et pointue. Ces cultures urbaines sont d’ailleurs attendues par de nombreux riders et festivaliers qui savent que VU, de par son aura internationale, se réinvente chaque année.

On y assiste à des compétitions internationales de skate pro et amateurs, de BMX, à des battles internationaux de breakdance, à des animations de street soccer, de street jam, des tournois multimédia, des ateliers break, skate, roller. Côté musique, le VU n’est pas en reste et propose de nombreuses scènes : concerts de dub, rap, électro, reggae.

Pour célébrer cette vingtième édition, le festival VU a voulu mettre le graffiti à l’honneur en souhaitant faire évoluer cette discipline artistique vers l’abstraction et pas nécessairement vers ce que l’on connaît déjà du graffiti urbain. La ville a souhaité un visuel qui puisse stimuler l’imagination et l’émotion chez le public, tout en gardant les codes esthétiques et pointus qu’attend leur public d’initiés.

PRESSE A4

L’agence de communication ELEM NT vient de réaliser une création graphique qui se regarde sur plusieurs niveaux.

Le premier niveau de lecture laisse percevoir la forme d’un cerveau qui nous évoque la culture (cultures urbaines).

Le second niveau nous laisse voir que ce même cerveau est entièrement dessiné de lignes, de destinations, de correspondances, comme celles du métro. L’évocation graphique de ce faux plan de métro nous rappelle que ce même New York city subway servait aux jeunes graffeurs comme support idéal pour permettre à leur art de voyager, d’être vu plusieurs milliers de fois par jour. À l’intérieur de ces lignes, on découvre un graffiti qui semble couler, un graffiti encore frais.

Vibrations urbaines

Le troisième niveau de lecture, en y regardant bien, se niche dans le nom des stations elles-mêmes ! Chaque arrêt est un mot, un dialecte, un vocabulaire précis emprunté aux univers de la musique, de la danse, du street art, aux sports de glisse, à l’art de la rue.

Slackline, futsal, beatmaking, foot freestyle, trot, bmx flat, b-boys, six step, blaze, tricks, 360°, fackie, front flip, bunny up, wall ride, toprock, goofy, pixel art, nu soul, writers, etc…

Chaque mot gravite sur différentes lignes qui mènent à 5 zones où les activités sont programmées.

vibrations urbaines 2017

L’idée était de faire quelque chose de véritablement différent de tout ce qui avait été réalisé les saisons précédentes. Beaucoup des visuels des Vibrations Urbaines ont été de belles expressions artistiques à côté desquelles il nous fallait répondre par un projet ambitieux, pleinement en cohérence avec notre XXIe siècle. L’idée était aussi d’initier un public moins averti, des familles, un jeune public, qui n’ont pas forcément connaissance des codes de ce milieu-là en leur offrant une création didactique.

DIGITAL vibrations urbaines

Si vous souhaitez assister au concert de BROKEN BACK, prenez la ligne Boardslides, descendez à la station Rock, puis prenez la ligne B-boys et descendez salle Bellegrave 😉

Sauvons l’humanité des réalisations moyennes.

Stephan Pluchet / Directeur associé Agence de communication Elem nt

Si vous souhaitez être accompagnés dans vos démarches de communication physiques et digitales, n’hésitez pas à nous contacter. contact@agenceelement.com

La société ACLOUD qui vient de lancer sur le marché un objet connecté comme solution acoustique Bordeaux, a consulté l’agence de communication ELEM NT, afin de réaliser un ADN de marque, et penser l’ensemble de son territoire de communication.

ACLOUD-PRESSE

Il y a deux ans, la société ACLOUD implantée au sein de l’écosystème Darwin à Bordeaux, a souhaité réfléchir à une solution autour des nuisances sonores qui nous entourent en permanence dans notre travail et notre habitat.

Deux années plus tard, un produit est né, nommé ACLOUD pour « Acoustique Cloud ». ACLOUD est en forme de nuage, il se suspend au dessus d’un bureau, d’une table, d’un lit d’enfant, au dessus de tout ce qui peu générer du bruit pour ceux qui sont à côté.

acloud-1

Tout l’enjeu de la communication dévoilée par l’agence ELEM NT dans son processus de résultat d’ADN de marque, a consisté à rendre compte du bruit ! D’ailleurs, comment rendre compte du bruit ? Les futurs usagers ne vont pas seulement acheter cet objet connecté par ce qu’il est joli, parce qu’un nuage au dessus d’un lit c’est trop mignon. Tout l’enjeu de cette communication réside dans le seul fait de faire prendre conscience à des entreprises, à leurs dirigeants, aux salariés eux-mêmes, que le bruit au travail est a considérer comme étant une question de santé publique.

Impression

C’est sur cette problématique-là que l’Agence ELEM NT à souhaité rendre compte graphiquement , presque artistiquement des nuisances sonores que nous subissons au quotidien. L’approche conceptuelle a consisté à interpeler avec une communication qui, faute de pouvoir se faire entendre, puisse au moins nous agresser visuellement.

communication Acloud 1

La communication ACLOUD met en scène des gens dans leurs métiers respectifs qui ont affaire au bruit dans le cadre de leur travail. Tous ont le visage altéré par un gribouillage nerveux, instinctif, pas maîtrisé, presque pulsionnel.

ACLOUD-communication-presse

Chacun sait que si une solution ne leur est pas apportée, ils continueront à supporter chaque jour ces bruits, devront s’en remettre à un remède qu’ils ont maintes fois utilisé : leur CONCENTRATION ! Ce concept de communication qu’installe l’Agence de communication ELEM NT est fait pour nous faire réagir, nous faire prendre conscience. Plus qu’une simple campagne de communication, c’est une propagande de communication !

adn-de-marque-strategie-de-communication-elemnt-acloud-plaquette

Propager avec tous les moyens disponibles, une idée, une opinion et stimuler l’adoption de comportements prédéterminés au sein d’un public-cible.

adn-de-marque-strategie-de-communication-elemnt-acloud

Plusieurs actions de communication sont en cours de réalisation : plaquette, site internet, présence digitale, leaflet grand public, campagne presse.

communication-acloud

Tout autant, le support carte de visite n’est pas à négliger. De nos jours, soit il ne sert plus à rien de réaliser des cartes de visite comme nous le faisions encore il y a quelques années, car l’échange de nos coordonnées s’est dématérialisé. Si la carte de visite sert encore à quelque chose d’autre qu’à être un support de contacts, alors cela peut permettre d’y installer son territoire de communication !

ACLOUD CARTES VISITE

Une landing page est prévu dans le courant de l’année, et permettra de s’immerger en vidéo dans plusieurs contextes d’espaces bureau, et de se rendre compte (décibels à l’appui) du niveau sonore subi.

adn-de-marque-strategie-de-communication-elemnt-acloud-web

L’agence ELEM NT elle-même locataire d’un joli espace au sein du Darwin écosystème depuis 4 ans, sait qu’il faut savoir se prémunir du bruit des autres et veiller à la propagation de ses propres bruits.

Le lieu aidant, nous sortons fréquemment de notre espace bureau pour faire nos réunions dehors, dans les canapés du Magasin général, au parc des Angéliques, près du skate park, sur le canapé vintage d’une agence concurrente. 😉

Une chose est sûre, il est impossible de murmurer, de travailler en silence, de s’enthousiasmer, de s’énerver doucement, vos bruits ne vous appartiennent pas, mais appartiennent à votre entreprise !

Sauvons l’humanité des réalisations moyennes.

Stephan Pluchet / Directeur associé Agence de communication Elem nt

Si vous souhaitez être accompagnés dans vos démarches de communication physiques et digitales, n’hésitez pas à nous contacter. contact@agenceelement.com

La ville de Lège Cap Ferret, comme toute autre municipalité, conserve des archives sur l’histoire de sa ville. A cet effet, le service communication a demandé à l’Agence de communication ELEM NT, de réaliser avec eux leur première exposition grand public pour mettre à l’honneur ce service des archives.

Impression

Depuis le début de l’année 2017, une nouvelle salle permet de sauvegarder les archives de la ville et permet grâce à de nous nouveaux procédés, de conserver mieux encore ce patrimoine fragile, ce patrimoine rare et unique, qui est en fait, à bien y regarder, la seule mémoire de la ville.

On peut espérer que de famille en famille, d’habitant en habitant, les histoires se racontent, se partagent, que ceux qui font l’histoire présente, gardent en mémoire ce qui s’est passé avant, pour à leur tour, la transmettre, mais, on sait que ce partage repose sur beaucoup d’incertitudes, la façon dont est abordé de nos jours, le rapport à la mémoire, à nos souvenirs personnels, à notre mémoire collective, à l’histoire de notre nation, laisse quelques incertitudes quant à la façon dont, demain, on saura aborder, protéger ce qui est passé…

Läge - Mairie et Çcole des garáons (coll Luc Dupuyoo)

Lire à cet effet, l’essai remarquable « Mémoire année zéro » de Emmanuel Hoog (président-directeur général de l’Institut national de l’audiovisuel) qui parle de notre rapport au souvenir, à la mémoire, la façon dont notre civilisation l’utilise.

Vingt mètres de souvenirs seront donc présentés du 20 mars au 15 avril à la salle municipale de la ville de Lège Cap Ferret. L’agence de communication bordelaise ELEM NT a cherché à faire en sorte que, informations et lectures visuelles cohabitent bien, que l’oeil des visiteurs ne se heurte pas, ne se fatigue pas, se repère dans l’espace, se repère aussi dans le temps puisque cette première exposition va leurs permettre à tous de voyager durant plus d’un siècle.

IMG_8672

La justesse graphique que notre agence a dû maîtriser, est avant tout une justesse graphique bienveillante. Chaque titrage, chaque information, chaque photographie doit trouver une place logique, à la fois dans le storytelling qui est préconisé au visiteur, mais aussi dans sa forme, dans son rapport d’encombrement vis à vis de ce qui est déjà posé. On parle effectivement de mise en page, mais une mise en page bien différente de celle d’une brochure, d’un magazine de presse, une mise en page qui ne se tient pas dans une seule main, mais qui se parcoure des yeux sur plus de vingt mètres de long !

IMG_8668

L’agence de communication ELEM NT a eu le privilège de disposer pour son travail graphique, d’éléments photographiques et illustratifs issus des prestigieuses Collections de Dupuyoo, de Lasserre, de Lagueyte, de Bisch. Durant tout le temps de réalisation de ces panneaux d’exposition, et dans une sorte d’étrange complicité, nous avions l’impression d’être observés les yeux dans les yeux à travers notre écran Macintosh 24′, par tous ces gens, posés devant leur maison, leur école, leur gare, leur pensionnat, et, nous observant dubitatifs, travailler assis, jamais debout, jamais courbés, rétro-éclairés un casque sur les oreilles.

L'Herbe - Rue de pàcheurs (coll. Luc Dupuyoo)Läge - L'usine Gorry (coll. Luc Dupuyoo)Läge - La Nouvelle Poste (coll Luc Dupuyoo)

L’élément fort de l’exposition est sans conteste, le panneau lège d’antan, où, 9 lieux photographiés à l’époque, ont été re-photographiés à notre époque, exactement au même endroit où vraisemblablement le photographe avait dû lui-même poser le pied de son appareil photo. Ces duos avant/après, nous montrent bien les évolutions très nettes de certains lieux, mais aussi d’autres qui, finalement, ont très peu bougé.

IMG_8607

(Mr le Maire Michel Sammarcelli lors de l’inauguration de l’exposition Archives de Lège Cap Ferret)

A cet effet, le service communication de la ville de Lège Cap Ferret, a mis à notre disposition ces fichiers numérisés de gravures, de dessins, de photos anciennes d’une qualité remarquable. L’excellence du travail entrepris pour scanner ces documents rares, contribue à la qualité de l’exposition à venir. Nous aurions pu recouvrir la totalité d’une ligne de métro du sol au plafond sans jamais perdre la qualité des documents, à tel point , que beaucoup de ces photographies qui ont plus de 100 ans sont de bien meilleure qualité aujourd’hui conservée, que bon nombre de photos réalisées chaque jour avec nos automatiques modernes.

IMG_8654

Sauvons l’humanité des réalisations moyennes.

Stephan Pluchet / Directeur associé Agence de communication Elem nt

Si vous souhaitez être accompagnés dans vos démarches de communication physiques et digitales, n’hésitez pas à nous contacter.