UN PROJET SANS CADRE, SANS RESTRICTION, SANS FORMATAGE, SANS MARKETING by Elem nt

Responsive Mockup

L’agence de communication à Bordeaux ELEM NT a été choisi pour son projet novateur par le service communication de la ville de Pessac.

Mi-2017, la ville de Pessac a lancé un appel d’offre auprès de plusieurs agences de communication de la métropole afin de trouver un territoire d’expression pour sensibiliser sa jeune population à l’action permanente de la Mairie.

Si il y a bien une cible qui est compliqué de contenter, de seulement comprendre ne serait-ce qu’un instant, et auprès de qui il est hasardeux de trouver un langage commun, c’est bien la jeunesse.

« A peine avons-nous compris et saisi ce qui la préoccupe, ce qui la fait vibrer, qu’elle est déjà passé à autre chose »…

todays-young-people-arent-ambitious-care-less-about-their-jobs-and-want-more-vacation-survey

A peine avons-nous compris et saisi ce qui la préoccupe, ce qui la fait vibrer, qu’elle est déjà passé à autre chose. Il ne faut pas imaginer s’attendre à se retrouver par hasard au centre de ses attractions adolescentes. On se retrouverait au centre d’un cyclone où l’on croiserait tout et son contraire, avançant vers nous à des vitesses prodigieuses. Se serait bien mal se souvenir que nous avons nous-mêmes un jour été jeunes, et que nous étions prêts à aimer éperdument, incommensurablement, quelque chose dont nous n’avions pas connaissance ni conscience une seconde avant.

abris-bus agence element 1

Ce que l’agence ELEM NT a proposé à la ville de Pessac, n’est justement pas un concept clé en main pensé pour séduire cette jeune population à moitié réelle et en partie virtuelle. L’agence a pensé un projet qu’elle serait elle-même amenée à dévoiler, sans cadre, sans restriction, sans formatage, sans marketing.

Le projet de communication repose sur une série de visuels, des textes, plein format, sur des aplats colorés où un astérisque est posé, et qui laissent libre cours à ceux qui les ont écrit de raconter ce que veut dire pour eux, vivre dans leur ville à l’âge qu’ils ont, avec les opportunités qui s’offrent à eux et de la façon dont ils le souhaitent.

abris-bus agence element 2

On n’est jamais très loin d’une page d’un journal intime qui aurait été recopiée, on n’est jamais très loin de ce que la littérature du XXème siècle nommait « auto-fiction », on est jamais très loin non-plus de l’instantané visuel appelé « selfie ».

Dans le projet proposé par l’agence ELEM NT, il n’y a volontairement pas d’accroche, il n’y a volontairement pas d’image, ce n’est pas un concours de photographie et puis il y en a suffisamment qui s’affichent chaque seconde sur nos comptes sociaux, il n’y a volontairement pas la présence du logo officiel de la mairie, il n’y a rien à vendre, il y a juste a permettre à chacun de pouvoir s’exprimer comme il l’entend.

L’élément « astérisque » est un clin d’oeil. En littérature les notes en bas de page agrémentent de façon plus ou moins dense un mot posé plus haut. Ici, en fait, en filigrane, ce mot est Pessac. On ne le montre pas, on ne le symbolise pas! A la place on donne une information sur PESSAC plus importante, plus singulière, plus vivante… Un peu comme si dans un livre, cette note en bas de page prenait plus de place que la page elle-même 😉

abris-bus agence element 4

Si la ville souhaitait faire une action de communication pour sa propre promotion sans nécessairement chercher à nouer le dialogue, elle occuperait tous les espaces dits stratégiques, et couvrirait chaque mobilier publicitaire d’affiches qui vanteraient ses salles de spectacles, ses cinémas, son campus, ses associations, ses évènements pour expliquer qu’il fait bon vivre dans sa ville, mais ici, l’ambition autour de ce projet est tout autre.

-« C’est précisément à ce moment-là que le projet de communication démarre, lorsque celui ou celle pour qui les efforts de la ville ce concentrent, souhaite prendre la parole ! »

La ville de Pessac à très largement les atouts dans les actions quelle mène depuis des années, pour ne pas être amenée à se justifier à grands renforts d’effets d’annonce. Tout est là, à disposition, tout le temps, pour celui ou celle qui souhaite seulement y accéder. C’est précisément à ce moment-là que le projet de communication démarre, lorsque celui ou celle pour qui les efforts de la ville ce concentrent, souhaite prendre la parole !

On se fout de savoir que la ville dispose de salles de Cinéma, on se doute bien qu’une ville qui est la ville la plus jeune de la métropole possède des cinémas, le plus important, le plus intéressant serait d’apprendre, par exemple, que dans cette salle de cinéma où s’est joué un film, un soir, un garçon ou une fille ont vu leur vie changer parce qu’il (elle) était accompagné(e) ou qu’une scène leur a donné envie d’entreprendre quelque chose de particulier… et il en va ainsi de tout ce que la ville met à disposition pour sa jeunesse. Comment les 14-25 ans ont-ils interagi jusqu’à présent, comment vont-ils interagir dans leur vie personnelle avec ce qui est mis à leur disposition ? Comment se confond tout cela, entre l’action de la mairie et la façon dont elle va être utilisée, vécue par un jeune citoyen, chaque seconde, chaque jour ?

Responsive Mockup

-« Vous seriez surpris de voir que nous sommes entourés chaque jour par tant et tant de choses que notre cerveau, nos yeux, ne prennent plus la peine de regarder, de mémoriser »

Dans un premier temps, la ville dévoilera les textes portraits d’un certain nombre de Pessacais, et au fur et à mesure dans le cadre d’une communication élargie, interactive et ambitieuse, permettra à tout un chacun d’interagir lui aussi via des nouveaux médias.

Cette initiative de communication est une première en Europe ! Celle de rendre participatif et interactif un processus de communication auprès de sa jeune population.

L’agence de communication ELEM NT est heureuse d’avoir participé et d’avoir aidé le service communication de la ville de Pessac en les amenant sur un projet aussi audacieux et vivant que celui-ci.

L’agence Elem nt ne cesse de vouloir bousculer les genres, les initiatives, de nous défaire des fausses bonnes idées, de nous défaire de ce qui a très largement contribué à faire son temps. Ne croyez pas que la communication, la publicité soient modernes, vous seriez surpris de voir que nous sommes entourés chaque jour par tant et tant de choses que notre cerveau, nos yeux, ne prennent plus la peine de regarder, de mémoriser.

Il est rarement question de « prise de risque » un mot que nous entendons trop souvent, non. Jamais nous ne faisons prendre aucun risque à nos clients, le seul risque que nous pourrions leur faire prendre serait de les conforter dans ce qu’ils semblent attendre, de ce qui semble marcher, alors qu’il n’en est souvent rien. Nous sommes encore trop encombrés de jeux de mots éculés, d’imageries devenues vulgaires tant elles ont été utilisés et sur-utilisées par d’autres agences…de bonheurs.

 

Sauvons l’humanité des réalisations moyennes.

Stephan Pluchet / Directeur associé AGENCE DE COMMUNICATION ELEM NT

Si vous souhaitez être accompagnés dans vos démarches de communication, physiques et digitales, n’hésitez pas à nous contacter. element@agenceelement.com ou au 0660279167.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s