L’une des choses qui est devenue importante en matière de réalisation de site web, c’est de savoir raconter une histoire…

agence web element digital 2

Peu importe que votre site, connecté à une technologie qui nous dépasse tous, soit magique, car il lui est possible de s’animer, de bouger, de diffuser des milliers d’informations, de remplir votre espace écran en totalité par de magnifiques photographies, que les mots soient connectés, reliés entre-eux, que la consultation soit interactive, un site n’est ni plus ni moins qu’un livre qui à sa façon se feuillette, il doit lui aussi savoir nous raconter une histoire.

Acloud espace de travail

« Chaque entreprise ne crée pas de site web par ce qu’une rétribution de l’état est versée à chaque création de site « 

Chaque entreprise ne crée pas de site pour le simple plaisir de créer un site, ni par effet de mode, ni par ce qu’une rétribution de l’état est versée à chaque création de site. Normalement, chaque entreprise à un besoin bien précis, fait face à une problématique à laquelle elle souhaite répondre en demandant à une agence de lui créer un outil web.

Lorsqu’un auteur a en tête la fin de son histoire, il fait tout pour nous y emmener, de page en page, de chapitre en chapitre et, en quelque sorte, nous ne pouvons y déroger car nous sommes obligés de suivre l’ordre de la pagination.

« L’un nous accompagne jusqu’au bout, l’autre, nous laisse seul dès le départ, dès notre 1ère expérience »

C’est presque à cet instant précis que diverge un site par rapport à un livre. L’un nous accompagne jusqu’au bout, quand l’autre, nous laisse seul dès le départ, dès notre 1ère expérience (le site), en espérant qu’en fouillant, en se perdant, en passant par là ou encore par là, en tout cas en essayant, nous finirons bien par atteindre ce que la marque souhaite nous dire…

Oui, mais voilà…, c’est très rarement le cas.

agence web element digital 6

La marque ACLOUD est justement venue à notre rencontre avec une problématique bien précise pour la réalisation de son site web.  Elle est venue afin que l’agence ELEM NT trouve l’histoire autour de son produit, qui réponde parfaitement à sa problématique.

La jeune marque ACLOUD, fait face à la problématique suivante : les gens apprécient énormément son produit de nuage acoustique suspendu qui absorbe nos bruits, trouvent le produit connecté très beau, mais restent sceptiques quant au fait qu’il réponde vraiment à ce pour quoi il est fait :  rendre notre environnement beaucoup plus calme qu’il ne l’est.

agence web element digital 3

« retraduire visuellement l’agression que les gens ressentent toute la journée au milieu du bruit »

agence web element digital 4

Pour se faire, l’agence de communication ELEM NT à tout d’abord créé et installé un univers de marque percutant, en ne montrant tout d’abord pas le produit, ce « nuage acoustique », mais en s’attachant à retraduire visuellement l’agression que les gens ressentent toute la journée au milieu du bruit et l’effet que ces bruits ont sur nous, en proposant une série de gens au visage gribouillé.

agence web element digital 1

Ensuite le déroulé du site invite à un long scroll et une série de questions que se posent les personnes qui ne demandent qu’à être convaincues.

Chaque question en amène une autre dans un ordre précis, et chaque question/réponse nous invite à chaque fois un peu plus, à prendre connaissance des bienfaits de ce nuage acoustique suspendu et connecté.

agence web element digital 5En quelque sorte ce STORYTELLING est à sa façon un guide, un audio-guide, voir-même, un « visual-guide » comme on en trouve dans chaque musée pour nous accompagner dans notre visite.

agence web element digiatl 6

Dans le cas du site ACLOUD, notre cheminement d’expérience utilisateur a consisté à ce que chaque question soit là pour démonter chacune des fausses certitudes que les clients potentiels se poseraient.

agence web element digital 7Ainsi on démarre cette expérience de storytelling en déroulant doucement le processus webdesign et en prenant connaissance des réponses aux questions que fatalement on se pose, et l’on termine notre pérégrination sur la possibilité de rentrer directement en contact avec la marque pour analyser nos besoins.

Finalement c’est un peu comme ici 😉 nous arrivons à la fin de notre article en espérant avoir répondu à vos interrogations sur ce curieux titre « STORYTELLING, Quand raconter une histoire devient une arme digitale« , en vous invitant à nous contacter pour à votre tour nous demander de solutionner votre problématique de communication.

solution acoustique Acloud utilisateur

Sauvons l’humanité des réalisations moyennes.

Stephan Pluchet / Directeur associé AGENCE DE COMMUNICATION ELEM NT

Si vous souhaitez être accompagnés dans vos démarches de communication, physiques et digitales, n’hésitez pas à nous contacter. contact@agenceelement.com ou au 0660279167.

 

La société ACLOUD qui vient de lancer sur le marché un objet connecté comme solution acoustique Bordeaux, a consulté l’agence de communication ELEM NT, afin de réaliser un ADN de marque, et penser l’ensemble de son territoire de communication.

ACLOUD-PRESSE

Il y a deux ans, la société ACLOUD implantée au sein de l’écosystème Darwin à Bordeaux, a souhaité réfléchir à une solution autour des nuisances sonores qui nous entourent en permanence dans notre travail et notre habitat.

Deux années plus tard, un produit est né, nommé ACLOUD pour « Acoustique Cloud ». ACLOUD est en forme de nuage, il se suspend au dessus d’un bureau, d’une table, d’un lit d’enfant, au dessus de tout ce qui peu générer du bruit pour ceux qui sont à côté.

acloud-1

Tout l’enjeu de la communication dévoilée par l’agence ELEM NT dans son processus de résultat d’ADN de marque, a consisté à rendre compte du bruit ! D’ailleurs, comment rendre compte du bruit ? Les futurs usagers ne vont pas seulement acheter cet objet connecté par ce qu’il est joli, parce qu’un nuage au dessus d’un lit c’est trop mignon. Tout l’enjeu de cette communication réside dans le seul fait de faire prendre conscience à des entreprises, à leurs dirigeants, aux salariés eux-mêmes, que le bruit au travail est a considérer comme étant une question de santé publique.

Impression

C’est sur cette problématique-là que l’Agence ELEM NT à souhaité rendre compte graphiquement , presque artistiquement des nuisances sonores que nous subissons au quotidien. L’approche conceptuelle a consisté à interpeler avec une communication qui, faute de pouvoir se faire entendre, puisse au moins nous agresser visuellement.

communication Acloud 1

La communication ACLOUD met en scène des gens dans leurs métiers respectifs qui ont affaire au bruit dans le cadre de leur travail. Tous ont le visage altéré par un gribouillage nerveux, instinctif, pas maîtrisé, presque pulsionnel.

ACLOUD-communication-presse

Chacun sait que si une solution ne leur est pas apportée, ils continueront à supporter chaque jour ces bruits, devront s’en remettre à un remède qu’ils ont maintes fois utilisé : leur CONCENTRATION ! Ce concept de communication qu’installe l’Agence de communication ELEM NT est fait pour nous faire réagir, nous faire prendre conscience. Plus qu’une simple campagne de communication, c’est une propagande de communication !

adn-de-marque-strategie-de-communication-elemnt-acloud-plaquette

Propager avec tous les moyens disponibles, une idée, une opinion et stimuler l’adoption de comportements prédéterminés au sein d’un public-cible.

adn-de-marque-strategie-de-communication-elemnt-acloud

Plusieurs actions de communication sont en cours de réalisation : plaquette, site internet, présence digitale, leaflet grand public, campagne presse.

communication-acloud

Tout autant, le support carte de visite n’est pas à négliger. De nos jours, soit il ne sert plus à rien de réaliser des cartes de visite comme nous le faisions encore il y a quelques années, car l’échange de nos coordonnées s’est dématérialisé. Si la carte de visite sert encore à quelque chose d’autre qu’à être un support de contacts, alors cela peut permettre d’y installer son territoire de communication !

ACLOUD CARTES VISITE

Une landing page est prévu dans le courant de l’année, et permettra de s’immerger en vidéo dans plusieurs contextes d’espaces bureau, et de se rendre compte (décibels à l’appui) du niveau sonore subi.

adn-de-marque-strategie-de-communication-elemnt-acloud-web

L’agence ELEM NT elle-même locataire d’un joli espace au sein du Darwin écosystème depuis 4 ans, sait qu’il faut savoir se prémunir du bruit des autres et veiller à la propagation de ses propres bruits.

Le lieu aidant, nous sortons fréquemment de notre espace bureau pour faire nos réunions dehors, dans les canapés du Magasin général, au parc des Angéliques, près du skate park, sur le canapé vintage d’une agence concurrente. 😉

Une chose est sûre, il est impossible de murmurer, de travailler en silence, de s’enthousiasmer, de s’énerver doucement, vos bruits ne vous appartiennent pas, mais appartiennent à votre entreprise !

Sauvons l’humanité des réalisations moyennes.

Stephan Pluchet / Directeur associé Agence de communication Elem nt

Si vous souhaitez être accompagnés dans vos démarches de communication physiques et digitales, n’hésitez pas à nous contacter. contact@agenceelement.com

Nous observons quotidiennement l’état du Web actuel étant contactés par des entreprises, des marques, pour leur donner notre avis sur la qualité de leurs médias.

food-art-has-just-reached-a-stunning-new-level_pxwwnvw

Globalement, les sites web que nous visitons sont en état de marche, sont adaptés à nos différents navigateurs, ne sont pas si moches et vous nous direz que c’est presque une encourageante conclusion, sauf que…

… ce n’est pas notre conclusion.

Aujourd’hui, tout est possible « technologiquement ». Il est d’ailleurs assez rare d’entendre un développeur dire :  » C’est pas possible ». N’importe laquelle des fonctionnalités existantes ou de dernière génération vous sera proposée, sera greffée à votre futur site.

Les menus, les sous-menus, les fenêtres glisseront, apparaîtront, disparaîtront, s’adapteront, les icônes de partage sur les médias sociaux seront posées partout sur votre site comme des ampoules dans chaque lampe d’une habitation ; vous aurez, comme 98 % de la planète, un site semblable aux autres, qui ne prendra certainement pas en compte votre problématique de départ (mais là est un autre discours, un autre article) , mais vous aurez, vous aussi, votre one-page scrolling comme des centaines de milliers ont leurs Adidas Stan Smith vertes.

stan

En quelque sorte, vous aurez un site flambant neuf, un site qui pourrait passer sans problème le contrôle technique si celui-ci existait. Vous aurez des contenus normalement adaptés à l’ergonomie de votre téléphone, mais il y a de grandes chances pour que vous n’ayez que cela.

Alors, que peut-il bien manquer à votre site qui semble aussi efficace qu’une Ferrari ?

Sans doute ce que l’on appelle :   » La création de contenu « .

Pour poursuivre la métaphore sur l’univers automobile, on dira qu’il vous manque peut-être l’essentiel : l’essence.

Votre site, comme tant d’autres, peut rester figé, peut être peu visité, peu commenté, pas relayé.

communaute

Beaucoup de monde pense que, parce que leur site sera rendu visible instantanément auprès de millions de gens connectés, cela suffit pour s’en contenter. Que par opposition aux outils traditionnels qui demandent à être imprimés à multi-exemplaires, routés, distribués, reçus individuellement (10 000 plaquettes seront attribuées à 10 000 personnes), un seul site touche plusieurs milliers d’entres-eux, on ne fabrique pas 10 000 sites destinés à 10 000 personnes

Votre site, cet unique support de communication, est utilisé à chaque instant, chaque seconde, par une multitude d’internautes différents, un peu comme si un seul magazine était feuilleté en temps réel par 500 personnes à la fois ; votre site demande une extrême vigilance. Si votre site est mal pensé, c’est autant de personnes dans le même instant qui le quitteront sans jamais revenir.

Alors, nous pourrions tout aussi bien dire que 10 000 plaquettes imprimées d’une même pauvreté de contenu feraient fuir ses 10 000 lecteurs… Sauf que l’attention portée à ce jour par les entreprises, les professionnels, les agences de communication, les studios de création, à la réalisation de ces outils dit « traditionnels » est avérée. Leur rédaction est soignée, leur pertinence visuelle travaillée, leur structuration pensée, c’est aussi le fruit de plus de cent années d’édition qui permettent une certaine agilité et justesse à produire encore à ce jour, des outils de communication traditionnels convaincants là où les médias digitaux semble encore balbutiants.

Pour y  remédier, la création de contenus doit être solidement et intelligemment abordée.

Intelligemment, cela veut dire que l’écriture et la structuration du rédactionnel d’un site doit permettre une bonne indexation par les moteurs de recherches.

C’est aussi la création de contenus visuels pertinents, de contenus visuels qui se pensent, qui se répondent, qui puissent même se substituer à du rédactionnel rébarbatif.

Un média digital est exigeant !

experience-utilisateur

LE RÉDACTIONNEL WEB

Le Rédactionnel Web, qui fait partie de la création de contenus, est certainement ce qu’il y a de plus important mais est bizarrement négligé par bon nombre des sites.

Le Rédactionnel Web, c’est la mise en forme du discours qui explicite un produit, un projet, des solutions aussi distinctes soient-elles, c’est aussi la colonne vertébrale d’un site Web.

Toute la structure des pages, la façon dont vous allez passer de l’une à l’autre sans vous perdre, la façon dont vous allez comprendre instinctivement les chemins de lecture, la façon dont vous allez trouver ce que vous êtes venu chercher, votre référencement pertinent auprès de Google sont rendus seulement possibles par le Rédactionnel Web.

Il y a un arbitrage qu’il est nécessaire de faire afin de décider ce qu’il est intéressant de dire, ce qui est important de ce qui ne l’est pas ; ce rédactionnel doit donner un sens à la seule légitimité que votre site existe, qu’il soit captivant pour celui qui s’y connecte. Beaucoup de sites possèdent une multitude de menus, de sous-menus et où cliquer ne mène à presque rien, un peu comme si vous aviez une très jolie commode avec des tiroirs vides.

reputation

L’ASPECT VISUEL

Le choix visuel donnera de l’intérêt à votre site. Vous pourrez avoir un rédactionnel enrichi, juste, extrêmement pensé comme nous l’avons vu précédemment, si l’aspect visuel est négligé, alors vous perdrez une part non négligeable d’internautes qui auraient eu besoin d’être séduits avant même que de vous lire.

Généralement, on le voit immédiatement. Lorsqu’un site Web additionne les effets, les solutions techniques, additionne les menus en les complexifiant, additionne les portes d’entrée, alors on peut être sûr que son contenu visuel sera pauvre.

Souvent, ces effets cachent la misère. Ce sont des sites peu attractifs, assez rarement mis à jour, renseignés ou complétés au minimum, gérés par quelqu’un qui semble ne pas avoir le profil ni les moyens pour le faire.

Plus votre site aura un contenu visuel de qualité, moins vous devriez avoir besoin de le surcharger en effets, en technologie, en densité et moins vous perdrez vos visiteurs sur vos chemins digitaux complexes.

introuvable

Si depuis quelque temps nous entendons parler de « FlatDesign », de « design plat », c’est le fruit d’une réflexion qui doit mener les sites à se dépoussiérer  en les désencombrant de données inutiles, en repensant l’expérience utilisateur, en repensant la profondeur de leurs liens, en repensant la totalité du rédactionnel, en recréant du contenu visuel, photographique et vidéo. Ce qui relance  la question de la pertinence de colmater alors qu’il serait plus judicieux de tout refaire intelligemment.

Des métiers émergents dans le digital sont parfaitement qualifiés pour rendre attractifs vos contenus et vous permettre de vous inscrire dans une époque digitale avant que vous ne soyez totalement dépassé par elle.

L’agence ELEM NT est évidemment là pour vous conseiller, vous aider, vous accompagner dans cette transition digitale que nous venons d’évoquer. Sans doute avez-vous reconnu quelques-unes des faiblesses ou lacunes de votre site dans la façon dont nous avons tenté de vous éclairer sur cette réalité-là. N’hésitez pas à nous consulter.

Stephan Pluchet

ELEM NT / Sauvons l’humanité des réalisations moyennes.


contact@agenceelement.com / Tél.: 0660279167 – membre du Darwin écosystème – 87, quai des Queyries – 33100 Bordeaux

* visuel food d’ouverture – http://sobadsogood.com

 

 

 

 

 

Il y a des projets graphiques qui ne démarrent pas nécessairement d’une page blanche. Ce fut le cas pour ce projet culturel 2016-2107 de la ville de Bègles.

Depuis 3 ans, le service culturel s’est imposé un concept visuel pour installer ses communications de saisons. Une ampoule.

Une ampoule comme seul élément pour affirmer son positionnement d’une culture qui rayonne à 360°. La contrainte qui était alors imposée jusque-là aux créatifs était d’imaginer l’intérieur de cette  ampoule.

Au mois de juin, lorsqu’elle a pris connaissance qu’elle avait été choisie pour réaliser la communication 2016/2017 de cette saison culturelle, l’agence ELEM NT a alors proposé, tout en conservant le concept de l’ampoule, de l’emmener dans un autre contexte. Ne pas nécessairement figer cet objet et en faire la seule attraction visuelle.

Impression

Alors que nous étions invités par Sophie et Philippe dans les locaux de leur service afin de prendre connaissance de la programmation qui allait être déployée, nous avions noté un mot qui avait été lâché lors de cette conversation. Le mot plume. Entre autres choses, cette notion de plumes et de poils semblait aussi être ce fil conducteur invisible qui pouvait relier certains spectacles, pourtant bien différents, entre eux .

Immédiatement, dans ce bureau au 1er  étage de cette maison à Bègles, nous avons eu cette idée presque à l’identique de la façon dont nous allions la traiter un mois plus tard.

Une boîte d’œufs, ouverte, dans laquelle les œufs ont été remplacés par des petites ampoules dont une est brisée pour donner naissance à …

Impression

L’effet storytelling est de courte durée, à peine le temps de retourner l’agenda pour découvrir ce qui a bien pu sortir de cette ampoule. Un poussin rose, un poussin presque en plume de soirée, un poussin punk, un gallinacé saltimbanque qui pose fièrement comme on pose fièrement devant un monument en vacances. Ce poussin deviendrait presque la mascotte officielle de la saison.

img_3870

Une attention a été apportée sur la couverture du support qui rajoute encore un peu plus de vraisemblance au visuel, les ampoules et les morceaux de verres ont subi un vernis brillant sélectif. À  la lumière, tous ces morceaux de verre brillent et donnent un aspect éclatant à l’agenda.

img_3864

Pour la mise en page de l’agenda, l’agence Elem nt souhaitait mettre en avant le délicat travail photographique opéré par le service culturel lui-même et les photographes liés aux événements. Cela se traduit par une mise en page aérée, structurée, de façon à ce que d’une part, l’œil ne cherche pas constamment l’information et d’autre part, que cette même information ne se heurte pas aux visuels d’une page à l’autre .

img_3868

L’agenda culturel de la ville de Bègles réalisé par l’agence ELEM NT existe en deux formats : un format 21×21 qui regroupe la totalité des informations et un format de poche qui donne les informations essentielles.

img_3879

(Selfie au Darwin Écosystème Bordeaux / Stephan Pluchet – Art director

Agence de création ELEM NT)

contact@agenceelement.com / Tél.: 0660279167

Notre choix, à l’instant précis où il a été pensé a été instinctif. Nous souhaitions de toute façon nous orienter vers un parti-pris singulier, décalé et esthétique, nous souhaitons que la force de ce visuel de communication culturelle puisse agréger des valeurs qui semblent être importantes au moment même ou les spectateurs décideront de prendre ce guide, quelque chose qui semble nous amener tous inéluctablement vers la culture.

GABARIT DE COUVERTURE recto

Si cette notion de culture est importante, de quoi est-elle faite ? qu’avons nous envie de percevoir ? quelle est cette promesse qu’un simple visuel de couverture ou d’affiche nous font et que nous espérons retrouver lorsque nous découvrirons l’intégrale d’une saison ?

A cette question nous pensons que beaucoup de valeurs s’entremêlent, mais si nous devions les résumer simplement, nous attendons sûrement qu’une saison culturelle soit faite pour nous divertir, qu’elle brasse l’actualité, brasse l’histoire, brasse les codes, les genres, les générations, les dialogues, les points de vue, pour devenir une attente sans doute pluri-culturelle.

Nous insistons aussi beaucoup auprès de nos clients pour leur dire que la première des choses en matière de communication est d’être visible, puis d’être lisible. Il ne sert à rien d’avoir une offre lisible, adaptée, soignée, si au tout départ elle ne se rend pas visible auprès de ses cibles.

img_3731

(Stephan & Vincent de l’agence de création ELEM NT, au sein du Darwin Ecosystème à Bordeaux devant leur affiche culturelle de la saison 2016/17 de l’Entrepôt du Haillan)

Nous avons aussi souhaité poursuivre l’élan initié lors de la saison précédente où l’on apercevait un visage féminin extrait d’une bande dessinée américaine des années 50’ devenue symbole du courant Pop Art mené par l’artiste Roy Lichtenstein.

L’idée était de continuer d’aller puiser dans l’histoire, un instant, un morceau, que nous ramènerions pour le re-contextualiser dans notre temps. L’agence Elem nt pense que la communication de l’Entrepôt à travers ses saisons culturelles à venir doit dès le départ entreprendre un positionnement singulier, caractériser un territoire graphique et conceptuel qui lui est propre. Nous pensons, que d’une saison sur l’autre, il n’est pas nécessaire de changer du tout au tout sous prétexte d’épouser toutes les créations, toutes les modernités, tous les aspects contemporains. Le plus important est de créer un univers propre.

L’approche conceptuelle que l’agence ELEM NT a imaginé, est donc d’explorer un univers visuel qui s’est passé dans l’histoire et qui le distingue car faisant partie de l’imagerie collective, d’un courant fort.

img_3740

(Couverture du guide culturel de l’Entrepôt du Haillan – 20×20)

A l’occasion de cette saison 2 de l’Entrepôt du Haillan, un visuel de peinture flamande tiré du XVIII ème siècle du temps du siècle dit « des lumières », a été utilisé comme base pour notre projet. Il représente une famille rassemblée, dont l’une des deux personnes joue d’un instrument de musique. Ce visuel est re-dessiné au stylo Bic, des adjonctions hors temps sont rajoutés afin de faire naitre sur celui-ci d’autres histoires décalées, fantasmagoriques, baroques, comme celles qui peuvent nous être présentées aux théâtre, au cinéma.

img_6597

(Affichage 4×3 ville du Haillan)

Ces dessins réalisés au stylo bic, nous rappellent aussi, que nous avons tous un jour ou l’autre dessiné sur des photographies, des couvertures de magazines laissant libre court à notre imagination et que l’imagination est ce fer de lance porté par l’Entrepôt du Haillan à travers les différentes scène artistiques qui jalonneront les années 2016 et 2017.

img_3774

(Stephan & Vincent au sein du Darwin Ecosystème à Bordeaux découvrant le guide culturel de l’Entrepôt du Haillan)

A travers cet acte graphique, ce que nous essayons de dire, c’est que cette notion de culture est partout et aussi et surtout dans notre histoire, dans ce que les autres en ont fait, dans ce que nous avons découvert, appris d’elle et renouvelé, inventé à notre façon et dans ce temps qui est le nôtre.

img_6593

(Affichage ville du Haillan)

http://lentrepot-lehaillan.com

Sauvons l’humanité des réalisations moyennes / Agence ELEM NT

contact@agenceelement.com / Tél.: 0660279167

Après avoir signé, il y a quelques semaines, la communication de la saison culturelle 2016-2017 de l’Entrepôt au Haillan, c’est avec enthousiasme que nous avons appris que nous avions aussi été retenus pour celle de la ville de Bègles. Notre mois de juillet est donc ultramégaculturel !

La ville de Bègles, depuis 3 saisons déjà, installe un fil conducteur comme visuel d’appel de sa saison culturelle, UNE AMPOULE ! Accompagnée de l’accroche « la Culture à 360° » ! Une façon de faire savoir la pluralité de leur programme d’une saison sur l’autre.

C’est donc avec cette contrainte-là de l’ampoule que nous sommes partis à la recherche d’une nouvelle idée et d’un nouveau territoire graphique.

Lors de la saison 2014-2015, le visuel montrait une ampoule photographiée de face avec 3 poissons rouges à l’intérieur ; lors de la saison 2015-2016, le visuel montrait toujours cette même ampoule photographiée de face, mais avec le mot DREAM éclairé comme filament.

p1Capture d’écran 2016-07-26 à 17.42.14

Cette année, l’agence ELEM NT a recommandé au service communication de la ville de Bègles de ne pas poursuivre une saison de plus avec cette utilisation similaire de l’ampoule, mais de nous permettre d’innover sur la façon dont on pourrait la mettre en scène, la mettre en situation, lui offrir une nouvelle histoire graphique !

begles

Il se trouve que plusieurs des spectacles présentés lors de cette saison utilisent des poils ou des plumes : nous avons donc orienté notre création en utilisant cette nouvelle contrainte-là.

2 supports créés par l’agence Elem nt verront ainsi le jour fin août : un guide culturel  carré grand format de 80 pages ainsi qu’un format de poche de 76 pages.

Une vaste campagne d’affichage est réservée sur les derniers mois de 2016 et les 6 premiers de 2017. Un plan média important sera visible en presse régionale et les spectacles les plus importants du programme seront soutenus par une série de cartes postales.

IMG_2302

Stephan Agence Elem nt – Céline, Sophie et Hélène du service communication de la ville de Bègles- photographie Vincent Agence Elem nt

L’agence Elem nt a eu le plaisir de préparer, en compagnie de Sophie, Hélène, Céline et Philippe du service communication de la ville de Bègles, ce vaste chantier graphique de 156 pages cumulées.

À l’occasion de notre seconde rencontre, nous nous sommes retrouvés pour déjeuner confortablement dans les canapés vintage du Magasin Général de l’Écosystème Darwin.

Évidemment, nous vous présenterons, quand il sera l’heure, notre projet ampoule 2016/2017 !  À suivre…

(Merci à nos amis de C2 Studio pour le prêt de leur matériel photo)

contact@agenceelement.com / Tél.: 0660279167

L’agence de création ELEM NT vient de remporter l’appel d’offres de la ville du Haillan concernant la réalisation de la communication de la saison culturelle de l’ENTREPÔT. C’est avec un immense plaisir que nous avons appris, courant du mois de juin, que notre proposition créative et le territoire graphique pour lesquels nous avions concouru, ont retenu toute l’attention de la mairie.

logo entrepot

Après plusieurs années de délégation de service public, la ville du Haillan a décidé, l’an passé, de se ré-approprier la salle de l’Entrepôt et de lui donner une dimension singulière.

À commencer par l’identité propre de sa communication grand public qui, depuis 2015, souhaite se démarquer d’autres communications culturelles de la région en jouant la carte du décalage et de l’esthétisme.

2276816_142_12872577_1000x500

Cette communication culturelle de l’Entrepôt entreprise par Elem nt, verra la réalisation d’un guide de 68 pages, d’une série d’affiches de grande envergure et d’autres déclinaisons digitales.

Le guide culturel actuel possède déjà des atouts non négligeables, à commencer par son format, carré, son dos carré collé qui le range plus dans la famille des livres que dans celle des brochures, son papier de création Offset au toucher très agréable et très doux, mais qui permet surtout une lecture très confortable due au fait qu’il n’y a aucun reflet.

agence_element

(Making of / Photo réalisée chez Elem nt lors de nos recherches créatives en réponse à l’appel d’offres…)

Pour honorer cette Saison #2, l’agence de création Elem nt a élaboré un projet plastique en souhaitant mettre de côté les outils PAO. La volonté qui a été la nôtre était de presque retrouver ces étapes, ces instants de création où l’on teste les matériaux, où l’on recommence, où l’on expérimente, où l’on se surprend sans regarder le temps afin d’aboutir à un projet qui semble naître de lui-même, devant nos yeux.

stephan_agence_element

(Making of / Photo réalisée chez Elem nt, au Darwin écosystème à Bordeaux, lors de nos recherches créatives en réponse à l’appel d’offres…)

En fait, nous souhaitions nous mettre dans la même situation que la totalité des artistes qui vont faire cette saison culturelle 2016/2017, à savoir qu’ils vont tous livrer, à leur façon, et dans leur genre respectif, une performance inventive et créative ; il était très important pour l’agence Elem nt que le visuel d’appel de la saison culturelle du Haillan amorce lui aussi cet esprit de lâcher-prise et de création artistique.

VISUEL DE LA SAISON PRÉCÉDENTE #01 (2015/2016)

p1

Nous avons donc souhaité poursuivre l’élan initié en Saison #01, aller chercher dans l’histoire un instant, un morceau que l’on ramènerait pour le re-contextualiser dans notre temps. En effet, l’agence Elem nt pense que la communication de l’Entrepôt, à travers ses saisons culturelles, doit entreprendre un positionnement singulier, caractériser un territoire graphique et conceptuel qui lui est propre. Nous pensons que, d’une saison sur l’autre, il n’est pas nécessairement utile de changer du tout au tout sous prétexte d’épouser toutes les créations, toutes les modernités, tous les aspects contemporains.

Le plus important est de créer un univers qui nous est propre. Ce que nous essayons de dire, c’est que cette notion de culture est partout et aussi et surtout dans notre histoire, dans ce que les autres en ont fait, dans ce que nous avons découvert, appris d’elle et renouvelé, inventé à notre façon dans ce temps qui est le nôtre.

Cette approche conceptuelle que nous avons proposée à Lucie Miailhe, Isabelle Magne, Nicole Savignac, Manuel Corneau et à leur maire Andréa Kiss est, qu’à chaque saison, la communication de l’Entrepôt explore un univers visuel qui s’est passé dans l’histoire et qui le distingue, car faisant partie de l’imagerie collective, d’un courant fort, d’un courant « générationnel ». La Saison #01 est allée chercher l’univers Pop art des années 50’ pour afficher un symbole et une pratique artistique forte (visage tramé). Lors de cette nouvelle saison, l’agence Elem nt propose, pour l’illustrer, d’aller chercher un élément visuel au sein du XVIIIe siècle et, plus précisément, d’utiliser, détourner une œuvre du siècle des lumières.

Nous aurons le plaisir de vous dévoiler le visuel élaboré par l’agence Elem nt dans quelques semaines… patience…(à suivre 😉 )

contact@agenceelement.com / Tél.: 0660279167